Laboratoires scientifiques

Laboratoire Temps Fréquence de Besançon (LTFB)

www.ltfb.fr/
France

Le (LTFB) Laboratoire Temps/Fréquence de Besançon regroupe les moyens et les compétences de deux laboratoires de l’Université de Franche-Comté, UTINAM et FEMTO-ST. Créé en 2008, il est également héritier du laboratoire Temps/Fréquence de l’ancien Observatoire de Besançon aujourd’hui "Observatoire des sciences de l’Univers Theta". Ses moyens humains représentent typiquement 80 personnes dont 20 chercheurs et enseignants-chercheurs, 20 doctorants, 40 techniciens, ingénieurs et personnel administratifs.

 

Recherche

Le LTFB assure au travers de ces deux laboratoires des activités de recherche dans diverses branches du domaine temps et fréquences, dont les plus représentatives sont :

-         oscillateurs cryogéniques

-         horloges optiques

-         micro-horloges atomiques

-         GNSS (GPS,Galileo)

-         moyens de transfert de temps et de fréquences

-         transferts de temps et fréquences sur fibre optique

-         études théoriques, modélisation et caractérisation de la stabilité des oscillateurs

 

Métrologie Temps - Fréquence

Le LTFB remplit des missions d’élaboration, de maintenance et de diffusion des références nationales et internationales de temps et de fréquences en collaboration étroite avec le SYRTE (Observatoire de Paris) qui assure au niveau national le lien avec le Bureau International des Poids et Mesures.

Dans ce cadre, le LTFB est associé par contrat au LNE en tant qu’"institut désigné" selon le terme consacré par les instances de métrologie internationale (BIPM, EURAMET) pour mettre en œuvre les CMC (Calibration and Measurement Capabilities) nationales pour un certain nombre de grandeurs métrologiques (fréquence, intervalle de temps, bruit de phase).

Ces engagements exigent des missions métrologiques du laboratoire qu’elles soient accomplies sous couvert d’une accréditation ISO/CEI 17025 : 2005 que le service assure avec le soutien d’un ingénieur qualité financé sur ressources propres. Cette association au LNE assure la reconnaissance internationale des missions métrologiques menées par le LTFB. Le service métrologique s’appuie sur une dizaine de personnels des deux laboratoires.

 

Infrastructure

Le LTFB est implanté sur deux sites (le site historique de l’Observatoire et le site de l’ENS2M, école d’ingénieurs qui abritent le département TF du laboratoire FEMTO-ST) distants de quelques centaines de mètres.

Les deux sites sont reliés par des fibres optiques dédiées qui permettent la mutualisation des équipements lourds (masers à hydrogène, étalons à césium, oscillateurs cryogéniques).

 

Perspectives 2020

Le LTFB s’est investi en 2011/2012 dans trois PIA (Labex FIRST- TF, Equipex OscIMP, Equipex REFIMEVE) qui ont tous été couronnés de succès ; cette exceptionnelle réussite est une reconnaissance de l’excellence des travaux menés par la communauté Temps/Fréquence à Besançon au sein du LTFB.

Parmi les projets qui ont été suscités par la montée en puissance de la plateforme OscIMP, le projet SCPTime® prévoit notamment la construction et la mise à disposition d’une référence de temps ultra stable réplique de la référence nationale fabriquée par l’Observatoire de Paris UTC(OP). Les impératifs opérationnels d’une telle réalisation, ses implications quant à l’infrastructure technique sous-jacente et l’augmentation du périmètre accrédité pour l’inclusion de ces nouveaux équipements et fonctions constituent le principal défi à relever pour le service et le LTFB sur la période 2015-2020.

Le LTFB participe également dans SCPTime® à la définition et la qualification des méthodes et protocoles de transfert de temps (vue commune GNSS, NTP, PTP, White Rabbit).

Prochains WEBINARS
Inscrivez-vous et soyez informé des dates et sujets de nos prochains séminaires collaboratif on-line